Espace membres
Login
Pass
Les annuaires de France nuisibles
Accueil / Méthodes de lutte

Préventif

Votre habitation a moins de 10 ans : Lors de la construction, les charpentes sont traitées pour 10 ans contre tous les xylophages, vous êtes donc protégés. Surveillez cependant toute trace de sciure, boursouflure ou trou dans le bois

 

Votre habitation a plus de 10 ans : Procédez à une injection sous haute pression, car le traitement initial devient inefficace. Un traitement curatif existe, si une attaque est avérée, également par injection sous haute pression pour limiter l'invasion de l'insecte et empêcher un retour.

En prévention, vous pouvez assurer vous-même le traitement en appliquant des produits  contenant du xylophène de protection que l'on trouve aisément dans tous les magasins.

 

                        Méfiez-vous si vous résidez dans une région où le pin est roi, une maison au milieu de ces arbres doit vous mettre en alerte.

 

Curatif

Contactez un professionnel pour un traitement efficace et durable, car eux seuls appliquent des traitements répondant aux normes du CTB. (Centre technique du Bois). De plus la toxicité des produits efficaces fait qu'il vaut mieux réserver leur manipulation à des professionnels. Ceci vaut notamment pour les grosses pièces comme les charpentes, qui assurent le soutien de votre maison et pour lesquelles il convient d'apporter le traitement le plus sécurisant et professionnel.

Plusieurs traitements sont possibles, en fonction de la pièce dégradée, de sa taille et du degré d'invasion :

Par pulvérisation ou application :

Pulvérisation ou application au pinceau directement sur le bois. L'application sera à répéter deux fois en laissant un temps de repos de 24h entre chaque application. Attention ce traitement convient à un bois de section inférieure  à 80 cm2. Au-delà, il faudra impérativement compléter par un traitement par injection.

Ne pas appliquer sur du bois verni ou lasuré.

Par trempage :

Les insectes xylophages font intrusion dans les meubles par les extrémités. Alors vous pouvez envisager de mettre un pot à chaque pied de votre meuble, remplit d'une solution curative. Il faut laisser tremper plusieurs jours, en réajustant le niveau régulièrement. Le bois va boire le produit qui se propagera par capillarité et sera ainsi protégé.

Il est conseillé de procéder à ce trempage dans une pièce ventilée. 

Choc thermique :

Plutôt adapté aux objets d'art,  de petite taille. Il faut les nettoyer, les dépoussiérer, supprimer toute trace de la présence des insectes et les placer dans son congélateur.

Au-dessous de 0°C, les insectes et leurs larves n'y survivent pas. Attention à avoir une température très basse, car avec une température inférieure à 15°C, certains peuvent ralentir leur développement pour survivre.

Il existe bien entendu des professionnels qui proposent ce traitement, mais leur prestation sera payante !

Anoxie :

Il s'agit de mettre un objet dans une housse et de supprimer l'oxygène, annihilant toute vie. Cette méthode est efficace mais ne protège pas d'une invasion future….

Par injection :

Le traitement par injection traite le bois en profondeur. Le produit est injecté dans des trous fait au préalable. Attention, le produit injecté est très nocif pour la peau. Il convient d'être bien protégé pour le manipuler. Le produit se trouve sous forme liquide ou en gel. Avant application du traitement, le professionnel prépare le bois. Il effectuera un buchage, c'est-à-dire, qu'il supprimera les parties les plus abimées jusqu'à retrouver les parties saines. Ensuite, il brossera et dépoussiérera, et percera le bois à la perceuse. Des chevilles à injection sont introduites.

Aprés le traitement,  vous pourrez vernir ou peindre le bois.

 

BON A SAVOIR :

les traitements préventifs ou curatifs luttant contre les xylophages peuvent vous faire bénéficier d'un crédit d'impôts, car ils sont considérés comme des frais pour l'amélioration de l'habitat. Vous pouvez aussi obtenir une subvention de la part de l'ANAH (Agence National pour l'Amélioration de l'Habitat).  Alors, renseignez-vous !